Pattern
Actualités Adopté le 14 novembre 2019 | Repenser le quotidien des Franciliens

Ruralité, égalité, fraternité : pour une campagne au cœur de la région capitale

Commission Agriculture, ruralité et espaces naturels
Rapporteur Anne GBIORCZYK
dsc_1707.jpg

Pour une politique régionale en direction de tous les territoires, le Ceser propose des pistes d’action afin d’accompagner le développement des zones rurales en Ile-de-France.

Les espaces ruraux franciliens représentent la moitié de la surface de la région et sont occupés par environ 2 millions d’habitants sur un total de 12 millions de Franciliens. L’émergence du mouvement des “gilets jaunes” à la fin de l’année 2018 a placé la question des déséquilibres entre le mode de vie rural et urbain sous les feux de l’actualité. Ce mouvement de mécontentement résulte notamment d’un fort sentiment d’abandon et de relégation éprouvé par une partie de la population rurale.

Le Conseil régional a mis en place des mesures et gère des dispositifs en direction des zones rurales franciliennes, qui découlent notamment du Pacte rural de 2016 et du Pacte agricole 2018-2030. Le Ceser, toujours soucieux de la prise en compte de la diversité des territoires et des habitants d’Ile-de-France, fait plusieurs propositions pour que le Conseil régional accompagne davantage ces territoires.

L’égalité entre ruraux et urbains, une question centrale en Ile-de-France

Les populations rurales franciliennes sont aujourd’hui pleinement insérées dans une société au sein de laquelle les interactions entre urbain et rural sont permanentes, au point que le terme “rural” évoque désormais davantage un lieu de vie qu’une condition de vie. Néanmoins, ces territoires continuent de subir de fortes contraintes telles que la mauvaise desserte des transports en commun, le manque de services publics et de proximité, la désertification médicale, les retards de développement du très haut débit… La persistance de ces handicaps pose un véritable problème d’égalité entre les citoyens. Si pour des raisons liées notamment à la différence de densité de population, le monde rural ne saurait revendiquer une stricte égalité de traitement avec le monde urbain, il est néanmoins en droit de revendiquer les moyens de lui permettre d’assurer son développement économique et social.

Lutter contre la désertification médicale

L’Ile-de-France est aujourd’hui le premier désert médical français. Elle a perdu 1 835 médecins entre 2007 et 2015, soit une baisse de 6 %, ce qui en fait la région de France qui a enregistré la plus forte baisse de praticiens (chiffres de l’édition 2015 de l’Atlas de la démographie médicale publié par l’Ordre des médecins). Le Conseil régional a adopté en 2016 des mesures de soutien aux communes pour faciliter l’installation des médecins. Des aides aux étudiants pour les inciter à s’installer dans une commune déficitaire selon le zonage défini par l’Agence régionale de santé (ARS) existent également. En 2016, plus de 3 M€ au total ont été consacrés au Fonds régional de soutien à la résorption des déserts médicaux. Le Ceser a imaginé plusieurs pistes de réflexions supplémentaires, parmi lesquelles : encourager les médecins en fin de carrière à rester en activité ou encore inventer un système de prime d’activité incitant les médecins à venir exercer en milieu rural.

L’Île-de-France est aujourd’hui le premier désert médical français.

Développer la multimodalité au sein des territoires ruraux

Le trajet domicile-travail s’effectue en voiture à plus de 80 % dans les communes isolées ou multipolarisées, et les couronnes urbaines. Cette dépendance à la voiture devient une fragilité structurelle avec la hausse du prix du carburant : dans la plupart des cas, il n’y a en effet pas d’alternative à l’automobile.

Le développement des transports en commun doit être considéré comme une priorité car il conditionne l’accès à l’emploi, à la formation, aux loisirs. Le Ceser fait deux propositions principales à ce sujet :

  • Permettre la desserte “de masse” vers les secteurs d’emploi en renforçant des pôles ruraux bien identifiés pour éviter le “tout Paris” (tous les circuits organisés à partir de Paris)
  • Prendre en compte des besoins particuliers au sein des zones rurales, en lien avec la vie locale. Des modes de déplacement plus individuels sont à développer (amélioration de l’offre de transports à la demande). Sinon, les populations se trouvent enfermées dans un espace sans service, notamment les plus âgées ou les plus défavorisées.

Là où les transports en commun sont pertinents, ils doivent être développés en priorité, que ce soit pour les “petites” lignes ferroviaires ou les lignes d’autocars. Mais souvent, la densité des flux s’avère trop faible en zones rurales pour développer une telle offre. Le covoiturage sur de courtes distances ou pour les trajets entre le domicile et le travail apparaît dès lors particulièrement adapté. Les collectivités locales ont un rôle à jouer pour encourager ce type de transport.

Pallier le manque de moyens en ingénierie des petites communes rurales

Afin de pallier le manque de moyens en ingénierie dont souffrent une grande partie des communes rurales, le Ceser préconise la mise à disposition par la Région de chargés de mission tels que ceux qui existaient auparavant pour les zones naturelles d’équilibre situées en Grande couronne. Ces chargés de mission seraient appelés à venir sur place aider les maires des petites communes rurales à réaliser les diagnostics nécessaires préalables à la sollicitation des dispositifs gérés par la Région.

Le Ceser préconise la mise à disposition par la Région de chargés de mission tels que ceux qui existaient auparavant pour les zones naturelles d’équilibre.

Ruralité, égalité, fraternité

Le mouvement des gilets jaunes a été le catalyseur d’un sentiment de relégation notamment dans les territoires ruraux. La nouvelle Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT), tout récemment mise en place, se veut être une réponse au nouveau rôle que l’État entend jouer en matière de cohésion des territoires : celui d’un État facilitateur qui apporte des réponses différenciées aux enjeux de transformation des territoires en partant des projets des élus ou en les accompagnant dans la définition de leur projet de territoire et en veillant au dialogue et à la coopération entre chacun d’eux. L’agence est ainsi censée constituer le nouveau garant de l’équité territoriale et de la mise en oeuvre de la politique de rééquilibrage territoriale.

De leur côté les acteurs des territoires ruraux n’ont pas attendu l’État pour agir. Ils ont créé un “Parlement rural français”. Cette initiative s’inscrit dans la lignée d’autres démarches du même type comme la création de l’association des Nouvelles Ruralités ou l’organisation des “états généraux” de la ruralité de l’Association des maires ruraux de France (AMRF).

 

Toutes nos préconisations pour une campagne au coeur de la région capitale

  • Reconnaître et encourager les activités bénévoles en milieu rural qui vont dans le sens de l’intérêt général en s’efforçant d’adopter les procédures les plus légères possibles
  • Rendre les documents d’urbanisme davantage prescriptifs, par le biais du Schéma directeur de la Région Île-de-France (SDRIF) notamment
  • Pallier le manque de moyens en ingénierie des petites communes rurales
  • Soutenir la politique des parcs naturels régionaux et le tourisme rural
  • Lutter contre la désertification médicale en s’associant aux partenaires référents permettant le maintien des structures de soin de proximité
  • Développer la multimodalité au sein des territoires ruraux.

Avis et rapport : Ruralité, égalité, fraternité : pour une campagne au cœur de la région capitale (4.02 MO)

Abonnement Ceser Mag

Pour recevoir nos actualités chez vous, abonnez-vous au Ceser Mag !

L’abonnement au Ceser Mag vous permet de recevoir chez vous, trois à quatre fois par an, tous nos actualités. Vous y retrouverez les synthèses de nos travaux, les actualités de nos conseillers, ou encore nos événements… dans un format innovant et écologique.

S'abonner

derniers contenus

  • Actualités

    0

  • Ressources

    0

  • Conseillers

    0

Il n'y a aucun nouveau contenu

Afin de faciliter votre navigation et vous apporter le meilleur service possible, nous utilisons des cookies pour améliorer le site aux besoins des visiteurs, notamment selon la fréquentation, et pour enrichir le site de contenus multimédias.

En poursuivant votre navigation sur ceser-iledefrance.fr, vous acceptez le dépôt des cookies. Vous pouvez activer ou désactiver ces cookies dans Paramètres et obtenir plus d’informations dans nos Mentions légales.

Google reCaptcha

Google reCaptcha is a service which transmits traffic data to Google servers in the United States. Google reCaptcha does not identify users or associate your IP address with any other data held by Google. We use Google reCaptcha to score your navigator and ensure you are a human being and not a spam robot. You MAY NOT choose to disable this service.

Google Analytics

Google Analytics is a service which transmits traffic data to Google servers in the United States. Google Analytics does not identify users or associate your IP address with any other data held by Google. We use reports provided by Google Analytics to help us understand website traffic and webpage usage. You may choose to disable this service.
Oui Non