La résilience des territoires périurbains, l'exemple du Parc Naturel Régional du Gâtinais Français

Daniel FLORENTIN, enseignant, chercheur à l'Ecole des Mines a été auditionné par les membres de la commission Aménagement du territoire sur le sujet des métropoles résilientes dans le cadre des travaux en cours sur les franges territoriales de la région Ile-de-France.

 

 

Comment structurer une stratégie de résilience ? 

Daniel  FLORENTIN a expliqué que pour structurer une stratégie de résilience il faut activer les objets (gisements), pour qu'ils deviennent des ressources et à terme, des richesses. Pour développer une stratégie, il faut se l'approprier, l'accompagner et la porter.

Il a étudié l'exemple du territoire Gâtinais qui possède un potentiel fort dans la culture agricole. L'enjeu des franges franciliennes est de trouver quels sont ces gisements et comment en faire des ressources. Penser en termes de ressources, c'est aussi penser à certaines limites.

En effet, il faut penser le territoire comme un être vivant, le but étant de limiter l'empreinte énergétique et environnemental de ce métabolisme.

 

La résilience, une stratégie d'autonomie territoriale qui consiste à :

  • Prendre conscience de ses gisements
  • Transformer son métabolisme territorial
  • Chercher à faire des contraintes une opportunité territoriale (Mise en ressources)
  • Impliquer des changements radicaux dans la manière de faire de l'aménagement
Accueil

« Refaire société»


La France traverse depuis plusieurs semaines une crise à plusieurs dimensions, sociale, sociétale et institutionnelle.
Le Ceser Ile-de-France, assemblée consultative régionale qui représente la société civile organisée, veut en comprendre les enjeux, en faire l'analyse et proposer des pistes d'action.
Avant la production de toute analyse, il veut être le réceptacle des débats en cours dans notre région et des doléances des Franciliens.
Aussi, vous pouvez faire part de vos points de vues sur la crise actuelle que connait notre pays ainsi que de vos suggestions en écrivant à : refairesociete@ceseridf.fr