La stratégie pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation

Valérie PECRESSE a saisi le Ceser sur le projet de Schéma régional de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (SRESRI) qui définit les grandes orientations de la Région Ile-de-France pour les 5 prochaines années.
Adopté le
14/09/2017
Saisine
Rapporteur: 


Les axes stratégiques du Schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

  • S’orienter, se former et s’insérer tout au long de la vie
  • Faire de l’Ile-de-France la première région scientifique et technologique du monde
  • Vers des universités et des campus franciliens de rang mondial

 

L’avis du Ceser

Le Ceser approuve la volonté de la Région de mener des actions en complémentarité avec l’Etat et les autres collectivités territoriales. Néanmoins, il est attentif au déséquilibre entre les trois axes du SRESRI :

  •  Les besoins de formation de la population francilienne et du tissu économique (axe 1)
  •  L'ambition de renforcer la Région dans la compétition internationale (axes 2 et 3) ne doit pas pour autant minorer les dimensions locales de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation et le soutien à des missions purement territoriales.

L'assemblée consultative insiste sur l’équilibre à trouver entre soutien pour tous et soutien ciblé à certains pôles d’excellence, notamment pour créer des écosystèmes d’innovation propices au développement économique, qui est la mission de la Région.

Par ailleurs, le Ceser s'étonne que le SRESRI n'aborde pas la question de l'échec en premier cycle universitaire alors qu'au travers de ses compétences (orientation, vie étudiante, logement, transport,...), la Région dispose de leviers d'actions importants.

Le SRESRI sera adopté au Conseil régional du 21 et 22 septembre 2017.

 

L’Ile-de-France, un potentiel scientifique et de formation de premier plan
2ème région d’Europe et 5ème région mondiale en termes de dépenses de R&D
103 000 chercheurs représentant 40% du potentiel de recherche français
17 universités, 12 grands établissements et 7 facultés de médecine, près de 80 écoles d’ingénieurs, de commerce et de management, d’art et architecture, et des centaines de formations de techniciens supérieurs et de santé
645 000 étudiants, soit un étudiant français sur quatre

Pour aller plus loin...