La vice-présidente du Conseil régional en charge des affaires européennes reçue au Ceser

Stéphanie VON EUW a échangé avec les membres de la commission Affaires européennes et action internationale, notamment sur l’avenir de la politique européenne de cohésion post-2020.

Cette audition a permis à Stéphanie VON EUW de présenter le cahier d’acteurs réalisé par le Conseil régional et les premières préconisations de l’Exécutif sur l’avenir de la politique européenne de cohésion, après 2020.

S’inscrivant dans le cadre des discussions amorcées sur la nouvelle programmation post-2020 des Fonds européens structurels et d’investissement (FESI), la Région Ile-de-France a souhaité s’engager activement dans la réflexion menée par la Commission européenne sur l’avenir de la politique de cohésion.
L’Exécutif régional a fait réaliser, en mai-juin 2017, une démarche de retours d’expériences de porteurs de projets financés par des FESI. Ces acteurs franciliens ont formulé une centaine de propositions sur l’avenir de la politique de cohésion post-2020.

Les trois premières préconisations de l’Exécutif régional, à la lumière de ces retours d’expérience sont :

  • d’assurer la continuité de la politique de cohésion de l’UE au bénéfice de toutes les régions;
  • de réaliser une simplification des procédures et des indicateurs, une plus grande flexibilité dans la mise en œuvre et une concentration thématique, répondant ainsi aux demandes des porteurs de projet;
  • d’introduire un principe de labellisation récompensant les régions qui ont mis en œuvre des processus robustes et fiables en allégeant les contrôles.

A la suite de ces premières préconisations, l’Exécutif a manifesté le souhait de saisir le Ceser pour lui faire part de ses recommandations dans ce domaine.